Le 4 juillet, l'Etablissement public Paris-Saclay organisait une réunion d'échanges sur un projet de charte pour la zone de protection naturelle agricole et forestière du plateau de Saclay, (ZPNAF), définie par décret, en application de la loi Grand Paris.

Saclay Citoyen considère que ce projet  de texte n'est pas protecteur de la ZPNAF et demande l'application de la réserve de la commission d'enquête qui, en 2012, demandait la rédaction d'un règlement portant sur les conditions d'occupation et de protection des espaces.

Le groupe a distribué aux participants présents un document de travail expliquant les insuffisances de la charte et demandant une remise à plat du dossier en engageant une réflexion plus globale sur les mesures législative et réglementaires à prendre pour être conforme à la demande de la commission d'enquête.

 

Nous voulons une vraie protection des 2333 hectares agricoles définis en conformité avec la loi Grand Paris et des 4115 hectares protégés par le décret d'application.

Saclay Citoyen sollicite les députés élus dans les 5ème et 6ème circonscription de l'Essonne et 2ème circonscription des Yvelines pour avancer sur cette question, certes technique, mais essentielle pour l'avenir du plateau de Saclay.

Télécharger
texte remis réunion ZPNAF 4 juillet.pdf
Document Adobe Acrobat 453.2 KB

Pour dire non au projet d'exposition universelle sur le plateau de Saclay,

signez la pétition : ICI


Le vendredi 9 juin à 20h30, réunion publique 

à la Maison pour Tous de Villiers le Bâcle (route de Gif)

 

Saclay citoyen a invité les candidats/tes aux législatives des quatre circonscriptions concernées par le plateau de Saclay (1re  et 2e des Yvelines, 5e et 6e de l’Essonne), pour qu’ils/elles s'expriment sur :

- les enjeux de l'agriculture
- le projet de Paris Saclay & du campus
- les transports

Compte-tenu des quatre circonscriptions, nous espérons, pour cette soirée, avoir un représentant des différentes tendances politiques engagées dans ces législatives. Les candidats auront également à préciser leur position sur notre demande de moratoire. VENEZ NOMBREUX

Neuf candidats ont confirmé leur présence :  

3 REM : Cédric Villani (5e Essonne), Amélie de Montchalin (6e Essonne), Jean-Noël Barrot (2e Yvelines)

2 EELV : Didier Missenard (5e Essonne) et Olivier Pareja  (1re Yvelines)

1 FI : Sylvère Cala (5e Essonne)

2 PCF-FdG : Annick le Poul et son suppléant, Gabriel Laumosne (5e Essonne)

1 PS : Martial Mancip (suppléant de Maud Olivier) (5e Essonne)

Sont venus aussi au débat deux candidats UPR : Thomas Junca (6e Essonne)- Luc Foubert (5e Essonne)


Elections législatives (juin 2017) : Saclay Citoyen a demandé à chaque candidat/te des circonscriptions concernées par le Plateau de Saclay sa position sur la demande de moratoire que nous avons envoyée au 1er ministre sur l'aménagement du Plateau.

Huit réponses à ce jour (présentées par circonscriptions et ordre alphabétique) :

* 5e de l'Essonne : Sylvère Cala (FI), Laure Darcos (LR-UDI), Annick Le Poul (PCF-FdG), Didier Missenard EELV, Didier Paxion (LO) 

* 1re des Yvelines :Thibault Marchal (FI), Olivier Pareja,  

* un communiqué de presse EELV   

Pour lire et télécharger ces réponses : ICI



FORUM  PARIS-SACLAY : L 'ENVERS DU DECOR, le 1 er juin

Les personnels des établissements, habitants, syndicalistes, associatifs, étudiants se mobilisent afin de partager leurs constats, leur vision d’un autre avenir possible et de tenter d’arrêter les dégâts. Ensemble, ils organisent un forum :

Jeudi 1er juin de 17h à 22h dans la Faculté des Sciences d'Orsay, à la maison des Paris-Sudiens, Bures-sur-Yvette

 

Programme :
Projection d’un film, buffet et débats avec notamment Françoise Verchère et Bruno Andreotti

Programme complet, contact et informations pratiques : http://psed.parla.fr

Objectifs et intentions du Forum :
Décrypter le projet de cluster Paris- Saclay et ses dégâts :

  • la destruction programmée d’un des derniers grands domaines agricoles proches de Paris,
  • l'incroyable gâchis institutionnel du projet d"université de rang mondial", pour lequel les personnels ont déjà consenti des efforts considérables,
  • l’entêtement des décideurs à poursuivre l'urbanisation du plateau de Saclay, engloutissant des milliards d’argent public dans un vaste Monopoly spéculatif.

Montrer qu'il est encore temps d'agir :

  • pour consulter réellement habitants et personnels sur leur avenir et celui de leurs enfants,
  • pour arrêter la gabegie et les nouvelles menaces que constituent les projets d’accueil de l’exposition universelle, d’un nouvel hôpital et d'un métro lourd au milieu des champs
Télécharger
Forum 1er juin 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 2.5 MB

Le dernier rapport de la Cour des comptes épingle le projet Paris-Saclay, de nombreux articles sont parus dans la presse sur le sujet; en voici deux :

"La Cour des comptes appelle à sortir de l’impasse à Saclay" voir l'article du Monde ICI  

"La Cour des comptes très sévère avec le cluster" voir l'article d'Essonne Info ICI  l'article Du Monde et celui d'Essonne Info cf ci-dessous. 

Ce constat n'étonne pas Saclay Citoyen , car nous avons dit et redit à plusieurs reprises que le projet de regroupement n'était pas pertinent en nous fondant sur des études internationales qui mettent en évidence que la proximité crée  la concurrence et non  la coopération. A l'heure d'internet , des visioconférences qui économisent les déplacements... Paris Saclay s'entête dans un modèle du 20ème siècle... 

A lire l'article particulièrement complet de Colos ICI "Paris-Saclay dans le collimateur de la Cour des comptes"


Oui, la mobilisation citoyenne et associative, ça porte ses fruits !

A Chateaufort, grâce à l'action menée par des associations (association du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, Union des Amis du Parc et  associations de commerçants de la vallée) un coup d'arrêt a été donné par la Commission nationale d'aménagement commercial au projet de construction d'un ensemble commercial de 3600 m²sur la commune de Châteaufort.

Ce projet avait suscité de fortes oppositions des habitants et commerçants localement, et la direction départementale des territoires avait émis un avis défavorable considérant que "le projet est consommateur d'espace et ne participera pas à une gestion économe de l'espace - La nature et la taille du projet commercial est de nature à porter atteinte à la sauvegarde et la protection des commerces de centre-bourgs de Châteaufort et des communes voisines".

Mais la commission départementale d'aménagement commercial était passée outre cette position et avait rendu un avis favorable, contesté donc par les associations. La Commission nationale leur a donné raison.


 

 

 

Reporterre a consacré un article très approfondi au plateau de Saclay  :

"Près de Paris, les terres exceptionnelles du plateau de Saclay menacées par le béton " ICI

 

Retrouvez les interviews de membres du groupe Saclay Citoyen sur Reporterre  "Une minute-une question" 

6 février 2017 avec Laurent Sainte Fare Garnot "Pourquoi se regrouper pour acheter des terres agricoles?" ICI

25 janvier 2017 avec Cyril Girardin, "Pourquoi faut-il protéger l’agriculture du plateau de Saclay en Essonne ?"ICI

21 janvier 2017 avec Claudine Parayre "Pourquoi s’opposer à l’aménagement du plateau de Saclay ?"ICI


Le 19 janvier Saclay Citoyen, France Nature Environnement, et France Nature Environnement Ile de France ont invité les journalistes à voir "l'envers du décor" du cluster Paris-Saclay, ses conséquences sur l’agriculture, l’environnement et le patrimoine historique du plateau de Saclay, à l’heure des engagements climatiques de la COP 21.

Partis en bus de Paris, ils ont pu découvrir  les différents sites impactés par les nouvelles implantations (EDF, Centrale, ENS...), faire une halte dans l’une des fermes du plateau et terminer leur visite au bourg de Saclay par une conférence de presse autour d’un buffet de produits locaux. 

Vous trouverez tous les articles de presse consacrés à cette visite dans la rubrique presse ICI

 

Télécharger
dossier de presse.pdf
Document Adobe Acrobat 600.5 KB

 

 

 

Conférence de presse en présence de Denez L'Hostis, Président de France Nature Environnement

et Dominique Duval, Présidente de France Nature Environnement-Ile de France

20 décembre 2016 : un article de Reporterre parle du Plateau de Saclay :

"À Saclay, on détruit des terres agricoles sous prétexte de compensation environnementale"


Une pétition lancée par Saclay Citoyen demandant l'arrêt des aménagements en cours sur le Plateau de Saclay tant que les procédures juridiques nationales et européennes engagées ne sont pas achevées.

Au sud de Paris, les terres fertiles du plateau de Saclay cultivées depuis des millénaires subissent les ravages de l’urbanisation : ces 20 dernières années, es, plus de 1000 hectares de terres agricoles y ont déjà été bétonnées et pourtant près de 400 ha devraient encore l’être, sur les 2700 actuellement cultivés. Les habitants et les associations ont multiplié les actions de protestations et engagé des recours aux niveaux français et européen. 
Mais pendant ce temps, le projet continue d’avancer. 
Nous avons besoin de votre soutien pour demander au premier ministre l’arrêt des aménagements en cours sur le plateau de Saclay tant que les procédures juridiques engagées ne sont pas achevées.
 

Plus de 5000 personnes l'ont déjà signée. Pour le faire vous aussi : ICI


Des bassins de rétention à la place de terres agricoles !

Des sols exceptionnels :

Les limons du plateau sont un matériau exceptionnel, fabriqués à la faveur des derniers épisodes du quaternaire, il y a quelques dizaines de milliers d'années, déplacés par le vent, parcourant parfois plusieurs milliers de kilomètres, pour finalement venir se déposer sur le plateau.

Les limons recouvrent le plateau jusqu'à  4 mètres par endroits avec en dessous une belle couche d'argile qui retient l'eau ; à tel point qu'en 2003, lors de la canicule, il n'y a pas eu besoin d'arroser les maïs.

 Remplacés par des bassins ...

Oui, à la place de ces terres précieuses, on va créer des bassins de rétention, en enlevant la belle couche de limon de surface. Et ce, parce que les aménageurs craignent que l'artificialisation des sols induite par l'urbanisation du plateau de Saclay, ne génère d'immenses quantités d'eau en cas de fortes pluies, avec le risque qu'elle se déversent dans les vallées. 

Le comble de cette destruction massive d'un milieu naturel étant qu' un certain nombre de ces bassins sont construits au titre de la "compensation environnementale" pour remplacer les milieux humides détruits par l'urbanisation et les infrastructures.

"Compensation environnementale"... le cynisme n'a pas de bornes.


Stop à la désinformation

Le 18 octobre, le groupe Saclay Citoyen s'est retrouvé à Denfert Rochereau pour distribuer à des journalistes invités par l'EPAPS à visiter les chantiers du plateau de Saclay, un texte exposant les vrais enjeux et la nocivité du projet de cluster pour l'agriculture, pour les habitants. Retrouvez en pièce jointe le communiqué de presse et le texte distribué aux journalistes.

Télécharger
communiqué de presse Saclay Citoyen 18 o
Document Adobe Acrobat 217.2 KB
Télécharger
Stop à la désinformation.pdf
Document Adobe Acrobat 463.1 KB

Essonne Info parle de cette action de Saclay Citoyen : ICI

Le Républicain aussi : 

Télécharger
Le Républicain 20 octobre 2016.png
Format d'image Portable Network 4.9 MB

20 juillet 2016: saisine de la commission des pétitions du Parlement Européen

Onze associations ont saisi le Parlement Européen, considérant que le projet d'aménagement du plateau de Saclay constitue une atteinte manifeste aux principes et objectifs fixés par plusieurs directives européennes.

Pour en savoir plus : voir la page "Actions engagées"


Juin 2016: recours gracieux contre la prorogation de la validité de la déclaration d'utilité publique concernant la RD36

Un recours gracieux a été fait auprès des préfets de l’Essonne et des Yvelines, visant à l'annulation de l'arrêté de prorogation de la déclaration d'utilité publique relative à la requalification de la RD 36 en une infrastructure multimodale

Pour en savoir plus : voir la page "Actions engagées"


27 janvier 2016 : recours contentieux "DUP Corbeville"

un recours contentieux a été déposé devant le tribunal administratif de Versailles, contre la DUP de Corbeville. Ce recours a été déposé par l'association des Amis de la Vallée de la Bièvre et par l'Union des Associations du Plateau de Saclay.

Pour en savoir plus : voir la page "actions engagées"